Err

Pépinière Le Clos Ferréols

Bananier Japonais

Pépinière LCF
(Code: MB1G)
EN RUPTURE
 
Musa basjoo
Sélectionnez ici votre taille (hors racine) :
14,99 €
14,74 €
-2%
500g
MUSA BASJOO - MUSA JAPONICA - BANANIER JAPONAIS
 

Genre : Musa
Type de plante : Vivace
Type de feuillage : Caduc
Hauteur/largeur : 5 mètres / 4 mètres
Vitesse de croissance : Rapide
Période de floraison : Été
Feuilles : Vert
Fleurs : Jaune
Exposition : Soleil
Type de sol : Terreau, terre riche
Humidité du sol : Arrosage régulier, bien drainé
Rusticité : -10°C
Utilisation : Isolé, bac et terrasse
Mellifère : Non



Présentation :

 
           Le bananier japonais, du nom de musa basjoo, n'est pas originaire du Japon, mais de la Chine. Il s'agit d'un bananier ornemental et dit à « fibres » puisque, malheureusement, vous ne pourrez pas manger ses fruits. Sa particularité est sa forte résistance au froid par rapport aux autres bananiers. Il peut d'ailleurs pousser jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

            Il mesure environ 5 mètres de haut et il se caractérise par de longues et larges feuilles pouvant atteindre une taille de 3 mètres. Vous avez envie d'un bananier mais vous ne résidez pas dans un pays tropical ? Laissez-vous séduire par le bananier japonais !


Utilisation :
 
            Une fois l'hiver venu, les feuilles du bananier japonais tomberont pour ne laisser visible que le tronc. Et si les températures descendent en dessous de -5°C, il se pourrait même que le tronc disparaisse lui-aussi. Il ne faut pas vous faire de souci pour autant. Tout repoussera dès le début du printemps. Mais comme tous les bananiers, le musa basjoo raffole du soleil ! Trouvez-lui alors une place en conséquence, en faisant tout de même attention de le protéger du vent, qu'il redoute.

           Il faut aussi savoir que le bananier japonais aime les sols très riches. C'est pourquoi il faut penser à faire un apport de terreau lorsque vous le plantez. Chaque printemps, un peu d'engrais organique lui fera aussi le plus grand bien. Et il ne faudra pas non plus oublier de lui apporter toute l'eau dont il aura besoin pour bien croître : 1 à 2 fois par semaine avant et après l'été (mars, avril, septembre et octobre). Surtout pas d'eau en hiver, que votre bananier soit en terre ou en pot ! Pendant la saison estivale, vous pouvez procéder à un arrosage quotidien.

           Pour vous créer un jardin exotique, vous pouvez réaliser un massif avec un bananier japonais, des lys du Nil, des bambous, un palmier et des passiflora coerulea par exemple. Et étant donné que les fruits du bananier japonais sont jaune pâle, pensez à ajouter quelques plantes persistantes et aux fleurs vives autour de votre arbre, comme des azalées rouge.


Les conseils du pépiniériste pour la taille et l'entretien :
 
          Bien qu'il s'agisse de l'un des bananiers les plus rustiques, il aura peu de chance de repousser s'il a été soumis à des températures inférieures à -10°C. Alors si votre région est particulièrement sensible aux fortes gelées, plantez-le en pot afin de pouvoir le rentrer pendant l'hiver. Sinon, pour les bananiers plantés à l'extérieur il existe aussi une petite astuce : un grillage autour de l'arbre rempli de feuilles, le tout chapoté par un sac. N'oubliez pas d'ajouter régulièrement de l'engrais à votre bananier dès le printemps et taillez les feuilles lorsque celles-ci sont abimées.

        Protégez plus vos jeunes plants qui seront plus fragiles au froid. Les parties aériennes peuvent sécher entièrement en hiver, le bananier repartira des racines une fois le printemps venu.


L'avis de la pépinière :
 
         Vous avez envie de donner une petite touche exotique à votre extérieur ? Alors optez sans hésiter pour un bananier japonais, même si vous n'habitez pas à proximité de l'équateur ! Avec son entretien réduit et sa rusticité, il est par ailleurs idéal pour tous ceux qui n'ont pas spécialement la main verte.