Err

Pépinière Le Clos Ferréols

Chêne liège

Pépinière LCF
(Code: QS20G)
EN RUPTURE
 
Quercus suber
Sélectionnez ici votre taille (hors racine) :
5,99 €
5,63 €
-6%
500g
QUERCUS SUBER - CHÊNE LIEGE
 
 
Genre : Quercus
Type de plante : Arbre
Type de feuillage : Persistant
Hauteur/largeur : 20 mètres / 8 mètres
Vitesse de croissance : Normale
Période de floraison : /
Feuilles : Vert foncé, dentelées
Fleurs : /
Exposition : Soleil, ombre légère
Type de sol : Terre de jardin, riche, profond                  
Humidité du sol : Bien drainé
Rusticité : -5°C
Utilisation : Isolé, haie, bac et terrasse
Mellifère : Oui

 
Présentation :
 
Arbre à feuilles persistantes originaire du pourtour méditerranéen, le chêne liège se retrouve sous de nombreuses appellations. Outre son nom scientifique, quercus suber, on le rencontre sous les noms de suve, corcier ou encore surier. Si cette variété de chêne est si connue, c'est bien sûr pour son écorce dont on fabrique des objets en liège... comme les bouchons de vin !
 
Port étalé, taille réduite et croissance lente, le chêne liège se couvre de minuscules fleurs jaunes en avril et en mai. Sa forme tortueuse caractéristique, son écorce et ses feuilles lui donnent son allure si particulière qui confère à un jardin un petit air du sud très appréciable.
 
 
Utilisation :
 
Si le chêne liège est autant utilisé depuis des millénaires, ce n'est pas seulement pour son écorce. C'est aussi parce qu'il tolère des sols pauvres et que son bois est dur et dense. Il ne refuse qu'une seule chose : les sols calcaires. En dehors de cela, il peut se plaire à peu près n'importe où : sols argileux, acides, siliceux, etc. Il a néanmoins une préférence pour les sols aérés et se plaît particulièrement dans le sable. Ses racines pivotantes lui permettront d'aller chercher l'eau dans les moindres recoins du sol, même s'il n'est pas gourmand.
 
Arbre du sud, le quercus suber aime la chaleur et le soleil. Mais il aime également l'humidité : n'oubliez pas que c'est, à l'origine, un arbre de bord de mer. Il ne supporte pas le froid : -5°C est la pire température qu'il puisse endurer. Si vous êtes dans une région aux hivers rudes, pensez donc à le protéger convenablement pendant les périodes de froid. De la toile hivernale et quelques piquets de bois font l'affaire pour lui créer une tente de protection qui lui servira de cocon pendant les périodes rudes.
 
Vous pouvez le planter en alignement pour faire une haie ou une bordure ou en isolé pour le mettre en valeur.
 
 
Les conseils du pépiniériste pour la taille et l'entretien :
 
Au printemps, vous pouvez tailler votre chêne liège avant qu'il reprenne sa végétation. Couper les branches mortes, celles qui se croisent et celles qui poussent vers l'intérieur pour ne garder que les belles branches vigoureuses. Vous conserverez ainsi son beau port large et élégant.
 
Vous pouvez également jouer avec lui, lui donner la forme que vous souhaitez. Toutefois, comme son allure naturelle est superbe, autant le laisser pousser librement et se contenter de ne tailler que les branches qui risquent de nuire à sa croissance.
 
 
L'avis de la pépinière :
 
Bien entendu, comme souvent avec les chênes, il est possible d'en faire un très joli bonzaï. Mais aussi, vous pouvez de temps en temps récupérer son écorce pour la sculpter ou faire des petits objets de décoration.