Err

Pépinière Le Clos Ferréols

Romarin officinal

Pépinière LCF
(Code: RO10G)
En Stock
 
Rosmarinus officinalis
Sélectionnez ici votre taille (hors racine) :
3,99 €
3,69 €
-8%
500g
ROSMARINUS OFFICINALIS - ROMARIN OFFICINAL


Genre : Rosmarinus
Type de plante : Arbuste aromatique
Type de feuillage : Persistant
Hauteur/largeur : 1,5 mètre / 2 mètres
Vitesse de croissance : Rapide
Période de floraison : /
Feuilles : Vert-gris
Fleurs : /
Exposition : Soleil
Type de sol : Terre de jardin                                      
Humidité du sol : Bien drainé
Rusticité : -15°C
Utilisation : Isolé, haie basse, massif, bac et terrasse
Mellifère : Oui


 
Présentation :

    Petit arbrisseau du pourtour méditerranéen, le romarin officinal est connu et utilisé depuis l'Antiquité pour toutes ses vertus culinaires, aromatique (en parfumerie) et médicinales.
    
    Le saviez-vous ? Le nom du romarin officinal vient du latin et signifie « rosée de mer ». Et pour cause puisque ses terrains de prédilection sont les garrigues méditerranéennes.
    
    
Utilisation :

    Avant tout, petit rappel des exigences de ce petit arbrisseau méditerranéen. Sachez que, même s'il pousse à l'état naturel dans des zones plutôt calcaires, pauvres et arides, il s'adapte malgré tout à peu près n'importe où. Néanmoins, il aura du mal à accepter une humidité excessive. A part cela, vous pouvez faire presque tout ce que vous voulez avec un romarin officinal.
    
    Non seulement le romarin a des vertus médicinales et aromatiques mais il est également un très bel arbuste au port buissonnant délicat et élégant et au feuillage raffiné et décoratif.
    
    Ainsi, il sera parfait pour décorer un massif et l'étoffer de son port caractéristique. Les amoureux du sud pourront même l'utiliser pour constituer des allées aromatiques originales et parfumées. En rocaille, il apportera du volume sans pour autant étouffer et écraser les autres plantes. Associé à des rampantes ou à quelques plantes grasses, votre romarin sera du plus bel effet. Pensez juste à veiller aux couleurs. En effet, le romarin se couvre, de janvier pour les régions chaudes et ensoleillées, à avril, de magnifiques petites fleurs d'un bleu céleste. Aussi, deux choix s'offrent à vous : soit vous jouez sur le contraste avec des fleurs jaunes par exemple, soit vous créez un camaïeu avec des fleurs violettes, blanches et bleu pâle. A vous de voir !
    
    Mais vous pouvez aussi choisir de vous confectionner un petit bout de jardin de « simples », comme on disait au Moyen-Âge. Thym, laurier, sauge et autres plantes à la fois aromatiques et médicinales accompagnent à merveille le romarin officinal. Alors pour rendre tout cet ensemble un peu graphique et élégant, jouez sur différents niveaux, créez des bouts de rocailles et des petites terrasses : bref, laissez libre cours à votre imagination.
    
    Pour ceux qui vivent dans des zones de grands froids - on vous plaint, ne vous inquiétez pas - vous pouvez tout à fait cultiver le romarin en pot. Laissez-le dehors dès les beaux jours et rentrez-le dès les premiers froids, vous avez ainsi la garantie de le conserver longtemps (environ 6 ans si tout se passe bien).

    
Les conseils du pépiniériste pour la taille et l'entretien :
    
    Le romarin a quand même le grand intérêt de pouvoir être récolté comme aromate pour la cuisine. Alors ne vous en privez pas ! D'autant que la taille que vous lui ferez subir pour la récolte lui fera le plus grand bien.
    
    Ainsi, c'est dès le début de la floraison que vous pouvez couper les rameaux, à moitié, et ce jusqu'en décembre. Cette taille favorisera la repousse.

    
L'avis de la pépinière :
    
    Indispensable pour qui aime la cuisine et les beaux jardins parfumés. Facile d'utilisation et généreux, le romarin officinal ravira tout le monde !